Tracé du Metro Express - Azam Rujubali perd son action en justice, sa maison ne sera pas démolie avant le 23 septembre [VIDEO]

 |  Posted by Harish Khooblall  |  0
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

La Juge Rita Teelock lève l'ordre intérimaire qui interdisait la démolition de la maison d'Azam Rujubali sur le tracé du Metro Express à la Butte.

La Juge a rendu sa décision ce mardi 12 septembre 2017. Toutefois dans un esprit d'équité, la juge a émis un ordre interdisant aux autorités à procéder à la démolition de la maison en question jusqu'au 23 septembre 2017. Passée cette date, cet ordre ne sera plus valide.

11 jours après l'émission d'un ordre intérimaire interdisant la démolition de la maison d'Azam Rujubali à l'avenue Mgr Leen à La Butte, la Juge Rita Teelock a levé cet ordre ce mardi après-midi…

Dans son jugement, elle souligne que le point soulevé par les hommes de loi d'Azam Rujubali, concernant l'Environment Impact Assessment Licence et le projet Metro Express, n'est pas pertinent dans ce cas.

Elle souligne que l'ordre intérimaire qui avait été émis, ne concernait qu'un lopin de terre à la Butte soit le lot 428-3, d'une superficie de 137 m².

La juge, indique par ailleurs que plusieurs faits n'ont pas été révélé dans l'affidavit d'Azam Rujubali, notamment qu'il y a eu des correspondances entre le ministère du Logement et des Terres et les héritiers de la famille Rujubali depuis 2010.

De plus le 23 mars 2017, ce ministère leur a envoyé un avis de 3 mois pour évacuer les lieux et une compensation leur a été offerte.

La juge fait aussi ressortir qu'un Notice to Squatter en vertu de la section 22 de la State Lands Act a été servi le 17 aout 2017. Elle indique également que les plaignants n'ont pu produire de contrat de bail valide pour les deux terrains qu'ils occupent.

Se basant sur ces faits, la juge Rita Teelock estime qu'il n'y a aucune raison d'émettre un ordre interlocutoire. Elle annule ainsi l'ordre intérimaire.

Toutefois dans un esprit d'équité, elle interdit aux autorités de procéder à la démolition de la maison en question jusqu'au 23 septembre 2017. Passée cette date, cet ordre ne sera plus valide.

Le compte rendu de Meeghan Ponnappa Naiken