France : «chemise arrachée» chez Air France, le procès en appel s'est ouvert lundi

 |  Posted by n.martin  |  0
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Les images étaient fortes et avaient fait le tour du monde. Les vidéos de deux DRH d'Air France escaladant un grillage pour fuir la colère des manifestants, torse nu pour l'un, la chemise en lambeaux pour l'autre, avaient fait sensation. En novembre 2016, quatre responsables de ces violences ont été condamnés à Bobigny. 

Le procès en appel d'ex-salariés d'Air France s'est ouvert le lundi 12 mars, à la cour d'appel de Paris. 
Ce nouveau procès, qui doit se tenir devant la cour d'appel de Paris sur cinq après-midi jusqu'au 20 mars, s'ouvre dans un contexte différent : la compagnie a sensiblement redressé sa situation financière, renouant avec les bénéfices. Les syndicats qui manifestaient en 2015 contre un éventuel plan social, mobilisent aujourd'hui pour demander des hausses de salaires : ils exigent une revalorisation des grilles salariales de 6% et une large intersyndical appelle à une grève le 23 mars. Un mois après un précédent mouvement qui avait conduit à l'annulation d'un quart des vols.