Macron au Sénégal: l’éducation bénéficiera de davantage de financements

 |  Posted by Willina Omva  |  0
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Ce samedi 3 février, c’est le deuxième jour de la visite d’Emmanuel Macron au Sénégal. Après une journée consacrée à l’éducation, place maintenant à la question climatique. Le président français et sa femme Brigitte se rendent à Saint-Louis, la ville côtière est rongée par l’avancée de la mer. Emmanuel Macron veut à nouveau s’afficher en héraut de la lutte contre le réchauffement climatique, cette fois sur le terrain. Vendredi, c’est l’éducation qui était au cœur des discussions lors du Partenariat mondial pour l’éducation, qui bénéficiera davantage de financements. Plus de 2 milliards 300 millions de dollars récoltés, c’est moins qu’attendu, mais c’est plus que lors du dernier sommet. Macky Sall a lancé un nouvel appel pour atteindre les 3 milliards de dollars espérés. Le Royaume-Uni reste le principal contributeur, devant la Norvège et la Commission européenne. La France vient ensuite : Emmanuel Macron a promis une enveloppe de 200 millions de dollars. Beaucoup plus que les 17 petits millions fournis jusqu’à présent par Paris. Une façon pour le président français de traduire en actes l’un de ses engagements de son discours de Ouagadougou : faire de l’éducation une priorité absolue.
Ces promesses de dons permettront à des millions d’enfants d’aller à l’école. « C’est beaucoup et c’est peu à la fois », reconnaît Macky Sall. Il en faudrait beaucoup plus pour permettre à tous les enfants de la planète d’être scolarisés : selon l’UNESCO, ils sont environ 260 millions à ne pas avoir cette chance.

 

Source rfi.fr